Les Maisons de la laïcité forment les foyers de la communauté philosophique non confessionnelle. Elles sont créées à l’initiative des régionales du Centre d'Action Laïque (CAL), d’associations régionales ou locales et sont membres de la Fédération des Maisons de la laïcité.
 
Elles offrent au public une information sur la laïcité, ses idéaux, ses activités (conférences, expositions, cérémonies laïques, ...).
Elles constituent des lieux de rencontre et des carrefours d’initiatives et procurent aux associations laïques une infrastructure et des services aptes à étendre les activités de celles-ci. Leurs animateurs se proposent de développer une prise de conscience et une connaissance critique des réalités de la société. Certaines Maisons de la laïcité abritent les associations laïques locales et des permanences y sont tenues par les délégations laïques.

[Plus d'infos sur les Maisons de la Laïcité...]  Texte extrait du site web du Centre d'Action Laïque

     
     
   
     
     
Dès les années 1880, se développa dans la région du Centre un mouvement d’opinion qui se généralisait d’ailleurs dans le pays et connu sous le nom de LIBRE PENSEE. Il réclamait, non seulement plus de liberté dans le domaine de l’expression de la pensée, mais aussi de meilleures possibilités d’accès à l’enseignement et de bien d’autres questions liées à l’émancipation. Ce mouvement de Libre Pensée était le socle sur lequel allaient se développer les revendications laïques un siècle plus tard. C’est ainsi que dès 1960 des organisations en croissante évolution et ayant leur siège à La Louvière vont jouer une rôle essentiel dans la revendication laïque. Citons :
     
  • LA FEDERATION DES SOCIETES DE LA LIBRE PENSEE ayant des sections dans toutes les entités communales : Morlanwelz-Carnières, Manage, La Hestre, les deux Houdeng, Chapelle, Binche et environs, Ecaussinnes, Braine-le-Comte …

Il faut joindre à ces associations de promotion de la Laïcité des associations laïques de service à la population :

     
  • LE CENTRE DE PLANNING FAMILIAL qui rayonne dans toute la région et qui joue un rôle important dans le problème de la dépénalisation de l’avortement.
     
  • Plus tard, venait s’ajouter L’ACTION SOCIALE LOGEMENT. (L'association n'existe plus actuellement)
     
Il est évident que ces associations ont un impérieux besoin d’un lieu autonome pour se réunir et organiser leurs activités. Dès 1984-1985, des séances réunissant un large éventail de laïques étudièrent, au château Gilson, la possibilité de demander à la Ville un immeuble destiné aux activités laïques. Une ASBL fut créée à cet effet le 26 juin 1986. L’association a pour objet la gestion matérielle et la mise à disposition des associations laïques ou des mouvements et personnes apparentés d’une Maison de la Laïcité à destination culturelle, éducative et sociale et la mise en œuvre de tous les moyens lui permettant d’atteindre ces objectifs.
 

Bâtiment actuel
L’immeuble acquis à notre intention fut l’objet d’un vote unanime au Conseil Communal. Il avait appartenu au peintre Fernand LIENAUX et de nombreux souvenirs de l’ancien propriétaire ont été soigneusement conservés. La maison n’avait pas été occupée depuis de nombreuses années et des travaux de restauration et d’aménagement ont été entrepris. Un nouveau mobilier est venu compléter ce bel ensemble fonctionnel.L’inauguration des nouveaux locaux, avec manifestations culturelles et discours eut lieu les 18 et 19 juin 1988 en présence des autorités communales et représentants de la Laïcité.
.Survolez l'image pour en savoir plus ...

Salle d'exposition - rez-de-chaussée
Extension construite en 2014
   
Une nouvelle étape est franchie en septembre 2014 avec l’inauguration d’un nouvel espace. En effet, des travaux ont eu lieu, grâce au soutien de la Wallonie et avec l’aide de la Ville de La Louvière, augmentant l’espace utilisable de plus de 80 mètres carrés. Une deuxième salle polyvalente permettant d’accueillir des expositions, animations et cérémonies laïques a ainsi été bâtie et l’espace arrière du bâtiment a été rationalisé (toilettes aux rez-de-chaussée, accès pour les personnes à mobilité réduite, nouvelle réserve pour le matériel pédagogique…).

 

Centre de Documentation