Educamédia: Une exposition-animations pour rendre les enfants plus libres face aux médias.
(8/03 > 24/03/2004 )Maison de la Laïcité de La Louvière

 
   
 

Les médias sont des éléments incontournables de notre environnement social et culturel. Ils peuvent constituer de formidables outils de connaissance à condition d’en maîtriser les enjeux et le langage.
C’est dans cette optique que le Secteur Enfance et Jeunesse des Mutualités socialistes du Centre et de Soignies et la Maison de La Laïcité de La Louvière accueillent une expo-animations éveillant les enfants de la 4ème à la 6ème primaire à une attitude critique face à la télévision et la presse.

Expo-animation en trois étapes :

Le décodage de la télévision
L’enfant part d’abord à la découverte du cadrage et des techniques de plongée et de contre-plongée afin de comprendre comment sa perception de la situation évolue en fonction de ces éléments. Il expérimente ensuite l’influence que le son a sur la compréhension d’un document télévisuel. Au travers de flashs publicitaires, il perçoit que les grilles horaires ne laissent rien au hasard… Et il découvre enfin les trucages les plus couramment utilisés dans les films et reportages.

Le décodage de la presse
Lire le journal est une activité pas toujours très attrayante…Pourtant il ne se passe pas un jour sans qu’une personne raconte à une autre ce qu’elle a lu dans le journal…par une approche pratique, l’enfant est invité à comprendre qu’un message passe souvent par plusieurs intermédiaires avant d’arriver chez le lecteur- il peut subir des déformations volontaires ou involontaires. Pour ce faire , il joue le rôle des acteurs de l’information, du témoin au journaliste, en passant par le correspondant local.

Le décodage de la « télé-réalité »
Armé des éléments appréhendés dans les deux premières parties, l’enfant est amené à analyser le phénomène de « télé-réalité » au travers d’exemples d’actualité.


Concepteur: Fondation Environnement Santé Consommation

Organisateurs
: Maison de La Laïcité de La Louvière et Secteur Enfance et Jeunesse des Mutualités socialistes du Centre et de Soignies

Soutiens: Communauté Wallonie-Bruxelles, Direction générale des Affaires culturelles du Hainaut, Ville de La Louvière


Et pour les ados…

En avril 2004, le Secteur Enfance et Jeunesse de la Mutualité Socialiste du Centre et de Soignies va mener un réflexion autour du phénomène
"télé-réalité" auprès des jeunes adolescents.

Des conférences-débats permettront au public de comprendre quelle place les jeunes occupent au sein de ces tranches de vie virtuelles et comment celles-ci parviennent à tout miser sur l’émotion aux dépens de la raison…

Info : 064/279.415

 



Horaires:
Lundi au vendredi:

8h30 à 12h00
13h00 à 15h00
Jours de fermeture:
Week-end et le 22/03/04

Adresse:
Rue Warocqué, 124
7100 La Louvière

Prix d'entrée: gratuit

Public:4ième à 6ième primaire

Visites de groupe:
animations et visites guidées gratuites sur réservation (enfants de 9 à 12 ans)

Rens:064/84.99.74

 



       


 
«Un poing, c’est tout ? une exposition pour apprendre à dire non (08/11/03 > 26/11/03)
Salle Maurice Herlemont du Lycée Technique M. Herlemont
  à la violence»
   
   
 

A une époque où la violence semble omniprésente dans notre environnement et nous est souvent présentée comme une fatalité, il apparaît important de pouvoir la comprendre pour ensuite la dépasser et imaginer des solutions non-violentes aux différentes questions qu’elle pose.

C’est exactement la démarche proposée par l’exposition « Un poing c’est tout ? » qui cherche, au travers d’une approche interactive, à susciter une prise de conscience et à favoriser un changement d’attitude par rapport aux phénomènes de violence.

Le visiteur découvre d’abord un Salon de la Violence (la violence spectacle des jeux vidéo et des actualités télévisées) et s’initie à une Brève histoire des armes avant de se risquer à traverser un Couloir de la vie constitué d’un damier dont certaines cases sont piégées, le bruit de l’explosion qui retentit alors signale au visiteur qu’il a été victime d’une violence mais laquelle ? Pour le savoir, il faut se référer à la Palette de la violence qui décrit des situations de violence que chacun(e) peut être amené(e) à subir dans la vie quotidienne (racket scolaire, licenciement, harcèlement sexuel, …).

La suite du parcours présente les manières de se libérer de la violence : Ecouter vraiment afin de mettre fin à l’échec de la communication que représente la violence, Oser dire pour ne pas subir la violence et s’affirmer sans agressivité, Observer sans déformer pour contrer les idées reçues qui mènent à une perception déformée de la réalité.

Le conflit, expression de nos différences, n’est en lui-même ni bon, ni mauvais : il faut plutôt en apprendre le Bon usage afin de construire des relations plus justes et plus équilibrées, en passant, notamment, par la Médiation pour rétablir le dialogue.

Mais il arrive que la négociation et la médiation échouent. Pour établir ou rétablir la justice, il est alors nécessaire de lutter. L’action non-violente, une force politique montre au visiteur, au travers d’exemples contemporains, qu’il est possible d’être non-violent mais de néanmoins faire bouger les choses et de remettre en question le bien fondé de l’obéissance inconditionnelle : Obéir est-ce toujours bien ? De même, la culture, l’art et l’humour sont d’excellents antidotes à la violence comme nous le rappellent les Artistes contre la violence, porteurs d’un message de tolérance et de respect.


Un encadrement associatif

A l’initiative de la Maison de la Laïcité de La Louvière, une série de 8 associations et institutions vous proposent de visiter en groupe cette exposition par le biais d’animations qu’elles ont élaborées en lien direct avec les thématiques proposées : stéréotypes, injustice, non-violence, communication, médiation,… seront abordées au travers d’un partenariat qui enrichit et complète l’exposition.

D’autre part, il vous sera proposé, à partir du mois de novembre, en différents lieux et à l’initiative de plusieurs associations, une série d’activités permettant d’appréhender différentes facettes de la violence : pièce de théâtre, expositions, conférences-débats seront au rendez-vous (programme complet disponible en cliquant sur le logo "Violence / Non-Violence" sur votre droite).

dddd  


Horaires:
Lundi au vendredi:

8h30 à 16h30
Samedi :
13h00 - 16h00
Jours de fermeture:
Dimanches et jours fériés

Adresse:
Rue Paul Pastur, 1
7100 La Louvière

Vernissage: 07/11/03 à 19h30

Prix d'entrée: gratuit

Public: à partir de 12 ans

Visites de groupe:
animations et visites guidées gratuites sur réservation
Rens:064/84.99.74

Plus d'infos:
Exposition virtuelle

        



Concepteur:
Centre Martin Luther King (Lausanne)

Organisateur
: Maison de La Laïcité de La Louvière

Partenaires: Ligue des Droits de l’Homme-La Louvière, Annoncer la Couleur en Province de Hainaut, A.S.B.L Education permanente des Femmes Prévoyantes Socialistes du Centre et de Soignies, Bibliothèque provinciale, Présence et Action Culturelles du Centre et de Soignies, Culture et Education à la Paix A.S.B.L. , Ecole du défi A.S.B.L. , Secteur Enfance et Jeunesse des Mutualités Socialistes du Centre et de Soignies, JMO Formations


Soutiens: Communauté Wallonie-Bruxelles, Direction générale des Affaires culturelles du Hainaut, Ville de La Louvière, GSARA-La Louvière, Dexia La Louvière

Diffusion: La Maison de la Laïcité diffuse l’exposition en Belgique durant la saison 2004. Elle sera présente à:


- Tournai du 05/03/04 au 28/03/04 (tél. : 069/84.72.03 – L.E.E.P.)
- Bruxelles du 19/04/04 au 07/05/04 (tél. : 02/241.84.20-G.R.I.P)
- Mons du 1er au 24/10/04( Tél : 065/31.65.15- Picardie Laïque)
- Liège en novembre 2004 (tél : 04/232.70.40-C.A.L Liège)
   
Programme
Violence / Non-Violence




Cliquez - moi !


   
« Une histoire en mémoire » (25/03 > 04/04/2003)
Salle Maurice Herlemont du Lycée Technique M. Herlemont
   
 
Suite à un appel à projet de la Coordination Démocratie ou Barbarie dont ils ont été lauréats, des étudiants de l'Athénée royal de La Louvière ont pu découvrir entre le 26 octobre et le 1 novembre 2002 le camp d'Auschwitz en Pologne et celui de Ravensbrück en Allemagne. Ils ont en outre effectué leur périple en compagnie de trois rescapés de la barbarie nazie dont ils ont pu recevoir le témoignage.

De leur expérience, ils font part au travers d'une exposition relatant les trois moments d'un terrible parcours. Le premier vous invitera à découvrir les faits importants qui ont permis la "montée du nazisme": Le second vous fera voir le camp d'Auschwitz tel qu'il est aujourd'hui conservé. Enfin, le troisième vous ramènera au temps présent dont l'horreur et la bêtise ne sont malheureusement pas absentes. Les étudiants jouent le rôle de guides pour les groupes scolaires et extra-scolaires désireux de visiter l’exposition (sur réservation).
 

Concepteur: Athénée Royal de La Louvière

Organisateur
: Athénée Royal de La Louvière

Partenaires: Maison de la Laïcité de La Louvière
Horaires:
Lundi au vendredi:

8h30 à 16h30
Samedi :
13h00 - 16h00
Jours de fermeture:
Dimanches et jours fériés

Adresse:
Rue Paul Pastur, 1
7100 La Louvière

Vernissage:

Prix d'entrée: gratuit

Public: à partir de 12 ans

Visites de groupe:
animations et visites guidées gratuites sur réservation
Rens:064/84.99.74
       
       


   
« Notre Congo/Onze Congo: La propagande coloniale belge :
fragment pour une étude critique »
(9/11 > 28/11/2002)
Salle Maurice Herlemont du Lycée Technique M. Herlemont
   
 

Plus de quarante ans ont passé depuis la fin du Congo Belge. Il peut sembler étonnant de s’attarder, aujourd’hui, sur l’histoire de la propagande de cet empire englouti. Les temps coloniaux sont loin. Pourquoi titiller leurs fantômes ? S’acharner sur leurs vieilles icônes? Précisément parce que l’on a peu osé questionner publiquement l’énorme stock d’images engendrées par la machine coloniale mais aussi et surtout parce que l’amélioration des relations Nord/Sud passe par une démarche de transparence par rapport à notre propre passé. Cette exposition conçue par l’ONG « Coopération par l’Education et la Culture » invite donc à l’analyse des mythes, valeurs et préjugés diffusés par la propagande coloniale et à nous interroger sur le poids des images anciennes sur nos représentations mentales des Africains et de l’Afrique aujourd’hui.

....................

 

Concepteur: Coopération par l’Education à la Culture

Organisateur
: Maison de La Laïcité de La Louvière

Partenaires: Ligue des Droits de l’Homme-La Louvière, GSARA Groupe 46 Amnesty International, Maison du Tourisme du Parc des Canaux et Châteaux, Annoncer la Couleur en Province de Hainaut.
Horaires:
Lundi au vendredi:

8h30 à 17h00
Samedi :
13h00 - 16h00
Jours de fermeture:
Dimanches et jours fériés

Adresse:
Rue Paul Pastur, 1
7100 La Louvière

Vernissage:
8 /11/02 à 19h30

Prix d'entrée: gratuit

Public: à partir de 14 ans

Visites de groupe:
animations et visites guidées gratuites sur réservation
Rens:064/84.99.74

Plus d'infos:
Dossier de presse

       
       


   
« L’Affaire Dreyfus : un combat pour les Droits de l’Homme » (26/10 > 7/12 2001)
Archives de la Ville de La Louvière
   
 

Cette exposition prestigieuse nous retrace le contexte d'une époque turbulente et nous enmène à la découverte de personnages tels que Alfred Dreyfus, Emile Zola, Ludovic Trarieux et bien d'autres qui ont élévé leur voix pour que la justice triomphe.

A partir de cette affaire et de la volonté d'affirmer l'égalité de tous les citoyens, est née, en France, la Ligue des Droits de l'Homme dont la "petite soeur" belge devait voir le jour en 1901. Elle fête ainsi cette année cent ans de luttes et de combats, cent ans de vigilance, de défense et de promotion des droits fondamentaux. Le lien entre l'affaire Dreyfus et la Ligue des Droits de l'Homme est donc historique. Le revivifier à l'occasion du centenaire de la Ligue belge relève d'un devoir de mémoire, qui nous replonge dans les racines de nos combats passés et nous projette vers ceux à venir.

..............

 

Concepteur: Beitler Foundation

Organisateur
: Maison de La Laïcité de La Louvière

Partenaires: Archives de la Ville de La Louvière, Mundanéum, Ligue des Droits de l’Homme - La Louvière, Syndicat d’Initiatives La Louvière, Groupe 46 d’Amnesty International.

Horaires:
Lundi au vendredi:
8h00 à 15h30
Samedi :
13h00 - 16h00
Jours de fermeture:
Dimanches et jours fériés

Adresse:
Rue de l'Hospice, 125
7110 Houdeng-Aimeries

Vernissage:

Prix d'entrée: gratuit

Public: à partir de 10 ans

Visites de groupe:
animations et visites guidées gratuites sur réservation
Rens:064/84.99.74